0 4 minutes 2 mois

Le monde fait aujourd’hui face à l’émergence de nouvelles disciplines liées à la vulgarisation des technologies. C’est le cas du esport ou plus formellement, le sport électronique. C’est un domaine qui gagne beaucoup de terrain et rencontre un franc succès auprès des jeunes. De nouveaux métiers apparaissent aussi, par la même occasion, et il est maintenant possible de devenir manager esport.

Une professionnalisation des jeux vidéo

Si courir après un ballon ou glisser sur la neige sont qualifiés de sports à part entière, pourquoi alors tenir une manette et jouer aux jeux vidéo ne le serait pas. C’est justement l’optique dans laquelle l’esport s’inscrit. Longtemps considérées comme une simple distraction, voire une perte de temps dangereuse, les consoles deviennent aujourd’hui des machines à champion. En effet, les mentalités commencent à changer avec l’apparition de compétitions mondiales qui génèrent plus d’audience que certaines autres disciplines physiques. De même, les pratiquants les plus connus sont autant idolâtrés qu’un Ballon d’or de football par exemple. Ce phénomène est évidemment récent, mais il ne cesse actuellement de grandir jusqu’à atteindre une portée jamais inégalée. Il est alors assez normal que l’accès à une formation coach esport soit aujourd’hui très facile.

Les tournois professionnels sont de plus en plus nombreux. Si un jeu vidéo peut se jouer en multi-joueurs et sur réseau, il est susceptible de faire l’objet d’une compétition de grande envergure. Évidemment, les fans ont leur préférence. Les MMORPG ou jeux de rôle en ligne massivement multijoueur ainsi que les FPS (First-person shooter) sont particulièrement appréciés. D’un point de vue économique, ce secteur représente une manne financière importante, aussi bien pour les joueurs que les marques et entreprises spécialisées. Des équipes de sports conventionnels mondialement connues commencent toutes à ouvrir leur branche esport. Des millions, voire des milliards d’euros sont en jeu.

L’apparition de formations dédiées

Contrairement à certains clichés, atteindre les niveaux professionnels de esport n’est pas une mince affaire. Il ne suffit pas de savoir jouer aux jeux vidéo. Les champions travaillent dur avant d’être là où ils sont actuellement. Les sacrifices à faire sont d’autant plus importants. Les dénigrements à propos de cette discipline n’ont donc pas lieu d’être. La preuve en est que les structures spécialisées en la matière se multiplient, notamment les teams, mais aussi les écoles et les centres d’apprentissage. On donne d’ailleurs aujourd’hui les moyens aux plus talentueux de percer grâce à des contrats de sponsoring en or.

Évidemment, tout joueur de haut niveau a besoin d’un coaching professionnel pour l’accompagner dans son parcours, comme sur ce site par exemple. Pour pouvoir remplir une telle fonction, il est nécessaire de se former. En effet, il existe bien des cursus qui permettent de connaître l’univers esport et d’obtenir des certificats en bonne et due forme. Plusieurs qualités sont requises pour maîtriser ce genre de nouveau métier. En plus d’avoir une vision globale du projet sportif, il faut du leadership et une connaissance approfondie des spécificités des jeux concernés ainsi que du matériel utilisé. Les opportunités ne manqueront pas une fois les diplômes en poche.