Matelas
0 7 minutes 1 mois

Pendant la phase de sommeil, les positions adoptées peuvent avoir un impact considérable sur la santé physique. Plus précisément, plusieurs études ont démontré que certaines postures, bien qu’étant à l’évidence confortables, peuvent engendrer des maux divers. Il peut s’agir d’un léger torticolis, d’une apnée du sommeil ou encore, de sévères douleurs au niveau du dos. Voici la liste des positions que vous devrez impérativement éviter d’adopter en dormant !

 

Dormir sur le ventre

Avant tout propos, il faut noter que la forme du matelas peut avoir un impact sur votre position au coucher. Si l’état de votre matelas vous oblige à adopter certaines positions, rendez-vous sur les sites spécialisés, puis consultez les avis sur le matelas tediber. Vous accéderez alors à un comparatif et à une sélection des meilleurs modèles, puis vous choisirez un dispositif adapté à vos besoins.

 

Si vous souhaitez profiter d’un sommeil réparateur, vous devrez éviter de vous allonger sur le ventre. Cette position est vivement déconseillée par les professionnels de la santé.

 

Lorsque vous dormez dans cette posture, vous serez naturellement contraint de tourner votre tête à 90 degrés, afin de mieux respirer. Cette rotation risque de mettre sous tension les articulations de la nuque et du cou durant votre sommeil. Cela peut provoquer ou aggraver une cervicalgie, une courbature ou encore, des maux de dos.

 

Aussi, en adoptant cette posture, vous exercerez inconsciemment une tension sur les muscles de la trachée et de la déglutition. Cette position peut par ailleurs engendrer un fort appui sur la cage thoracique, qui aura alors du mal à se déployer. La conséquence directe de ces phénomènes est une difficulté respiratoire qui sera aggravée selon votre état de santé.

 

Cette théorie a été confirmée par Célestin Sertelet, un ostéopathe diplômé du Centre Européen d’Enseignement Supérieur d’Ostéopathie de Lyon (CEESO Lyon). Enfin, il faut préciser que cette position crée naturellement un creux au niveau de la zone lombaire. Par conséquent, elle vous empêchera d’avoir un sommeil de qualité.

 

Se coucher sur le dos, complètement à plat

La position allongée sur le dos est considérée à raison comme l’une des plus confortables. D’après plusieurs professionnels, cette posture permettrait d’avoir un sommeil réparateur et contribuerait à la bonne santé du corps.

 

Cependant, le fait de dormir complètement à plat sur le dos est fortement déconseillé, car vous aurez tendance à vous cambrer. Cette posture pourrait effectivement provoquer des douleurs et comprimer les muscles durant le sommeil. De plus, la position allongée sur le dos, complètement à plat est fortement proscrite aux personnes qui souffrent d’une apnée du sommeil.

 

Si vous souffrez de problèmes veineux également, vous devrez obligatoirement éviter d’adopter cette position durant votre sommeil. Pour adopter cette posture sans risques, il faudra disposer un coussin sous vos genoux et un autre sous votre nuque.

 

La position fœtale

La position fœtale consiste à dormir sur le côté, de manière recroquevillée, les bras et les genoux pliés. Les personnes qui adoptent cette posture durant le sommeil auront tendance à se recroqueviller et à disposer les bras sous l’oreiller. Il s’agit d’une erreur que vous devrez absolument éviter de commettre.

 

La position fœtale pourrait, en effet, se révéler risquée, notamment pour vos articulations et vos épaules. En adoptant cette posture, vous risquez de comprimer les nerfs et les vaisseaux sanguins. Cela pourrait donc provoquer un engourdissement des bras.

 

D’autre part, lorsque vous dormez en position fœtale, votre colonne vertébrale est arrondie et elle n’adopte pas sa courbure naturelle. Par ricochet, la cage thoracique éprouvera du mal à s’ouvrir correctement durant la phase de sommeil.

 

Positionner le bras derrière la tête

Cette section concerne particulièrement les personnes qui s’allongent sur le dos et qui positionnent les mains derrière la tête. En soi, cette posture n’est pas déconseillée si vous l’adoptez uniquement pour quelques minutes. Par contre, si vous gardez cette position lors de votre sommeil, cela pourrait provoquer des maux considérables.

 

Plus précisément, cette posture met sous tension vos épaules et les muscles de vos bras. Ceux-ci sont sollicités, notamment lorsque vous restez dans une telle position durant un long moment. En plus de raidir les épaules, elle favorise des tensions et provoque des fourmillements dans les bras.

 

Dormir sur le côté droit

Pour les personnes qui sont régulièrement sujettes à des brûlures d’estomac, cette position est à éviter. En dormant sur le côté droit, vous risquez plus précisément de provoquer ou d’aggraver ces douleurs. Cela est dû à la spécificité anatomique de l’estomac, notamment au fait du sphincter œsophagien intérieur.

 

Cette posture crée une pression relativement conséquente sur le sphincter œsophagien intérieur, situé sur le côté droit. Cela provoquera une remontée du liquide gastrique de l’estomac vers l’œsophage. La conséquence directe du phénomène est la recrudescence des reflux acides durant votre sommeil.

 

Retenez que l’une des positions les plus conseillées consistera à dormir sur le dos. Si vous souffrez d’une apnée du sommeil ou si vous êtes sujet à des ronflements, couchez-vous sur le côté gauche. Ainsi, vos voies respiratoires seront dégagées.

 

Pour profiter d’un sommeil profond, réparateur et de qualité, évitez simplement d’adopter les positions décrites ci-dessus. Le choix du matelas adapté doit également être pris en compte si vous recherchez une position idéale pour dormir. Optez de préférence pour une literie dont la configuration vous permettra de soulager les points de pression.

Pour plus d’information, découvrir d’autres articles ici.