Les différents types de missions géotechniques
0 5 minutes 2 mois

La réalisation d’une étude géotechnique ou étude de sol est très importante avant de commencer un projet de construction. Elle permet d’obtenir toutes les informations concernant le composant du sol. Elle est indispensable aussi pour prévenir les mauvaises surprises et garantir la solidité du bâtiment. Pour la réussir, plusieurs missions (G1, G2, G3, et G4) sont à réaliser successivement.

Mission G1 : une étude géotechnique préalable

Le géotechnicien commence son travail par une étude géotechnique préalable G1, c’est la base même d’un projet de construction. Cette mission est divisée en deux phases : l’étude du site et les principes généraux de construction. La première phase permet au géotechnicien de déterminer le modèle géologique préalable du site. Ce technicien réalise aussi la première identification des risques géologiques de ce dernier.

Concernant la deuxième phase de la mission G1, le géotechnicien propose des principes généraux de construction des ouvrages géotechniques. Pour plus d’infos, il réalise l’investigation géotechnique avec un maillage lâche. Grâce à ça, le technicien peut avoir une précision du contexte géologique.

Mission G2 : une étude géotechnique de conception

Cette mission consiste à déterminer la conception des travaux géotechniques. Elle détermine également les risques géotechniques en réalisant une évaluation complète du sol. Elle est composée de trois phases qui sont : la phase avant-projet (AVP), la phase projet (PRO), et la phase DCE/ACT.

La première phase permet de définir et comparer les solutions envisageables pour le projet. Pour la deuxième phase, elle a pour objectif d’aider à concevoir le projet de construction. Elle effectue également la justification de ce dernier. Concernant la troisième phase, c’est la finalisation du Dossier de Consultation des Entreprises (DCE). C’est également le moment pour l’Etablissement des Contrats de Travaux (ACT) avec les entrepreneurs retenus pour les ouvrages géotechniques.

Mission G3 : une étude géotechnique d’exécution

Cette étude est très importante pour réduire les risques géotechniques résiduels. Elle est constituée de deux phases : la phase d’étude et la phase de suivi. C’est dans la première phase que le technicien étudie dans les détails les ouvrages géotechniques. C’est le cas pour les hypothèses, la définition et dimension, les conditions d’exécution, etc. Durant la phase de suivi s’effectue le suivi de l’exécution des ouvrages géotechniques. La vérification des données se déroule aussi pendant cette phase.

Mission G4 : la supervision géotechnique d’exécution

La mission G4 est la dernière mission géotechnique. Elle vise à examiner la conformité de l’étude et du suivi géotechnique d’exécution des travaux.  Elle est divisée en deux phases : la phase supervision de l’étude et d’exécution et la phase de supervision de suivi d’exécution.

Pour la première phase, elle consiste à donner un avis sur la pertinence des hypothèses géotechniques d’exécution. Cela concerne également les adaptations potentielles des ouvrages géotechniques, lisez ça. Concernant la phase de supervision de suivi d’exécution, comme son nom l’indique, elle garantit la supervision du suivi.

Ainsi, pour mener à bien une étude géotechnique, le technicien réalise une à une ces missions. D’où la nécessité de confier cette opération à une entreprise experte. Cela vous permet d’obtenir les différentes informations concernant les caractéristiques du sol de votre terrain.