0 4 minutes 2 mois

Si le jour de sortie des films en salles a été généralisé le vendredi par le modèle américain, la France, elle n’a pas cédé à cette uniformisation. Il s’agit d’une coutume bien ancré pour des raisons tant culturelles que logistiques. Dans cette rubrique, nous allons décrypter les raisons pour lesquelles la France a choisi le mercredi pour sortir les films dans les salles de cinéma.

Les principales raisons

La diffusion des films dans les salles de cinéma le mercredi est loin d’être une tradition ancestrale. Au tout début du cinéma, les films passaient sur les écrans le vendredi, notamment pour des raisons logistiques. Les exploitants voulaient concentrer la transmission des bobines et leur contrôle en fin de semaine. De cette manière, les projectionnistes pouvaient procéder à la vérification du matériel et garantir son bon fonctionnement pour les séances dominicales. Durant les années 1920, le dimanche était le seul jour de la semaine non travaillé. Pour les salles obscures donc, cela en faisait la plus grosse journée de remplissage. Ensuite, au gré du contexte politique, les pratiques culturelles ont connu une certaine évolution. Les modifications du Front populaire concernant le temps de travail et des congés payés ont ainsi contribué à la croissance de la fréquentation des cinémas. Lorsque les moyens de diffusion se sont simplifiés, le jour des sorties de films en salle était étroitement lié au jour de repos des écoliers. Représentant de gros consommateurs de films, les jeunes étaient susceptibles d’inciter les parents à se rendre sur un site de blog et média culturel pour trouver l’agenda cinématographique. Ainsi, après la Seconde Guerre mondiale, le jour de sortie des films au cinéma revient rétroactivement au jeudi. Ce changement était maintenu jusqu’en 1972, où le repos des scolaires était ramené au mercredi. Et c’est à partir de là qu’en France, les films sortent en cinéma le mercredi.

Certaines exceptions faites

Même si cette tradition est restée pérenne, les exploitants sont libres de choisir la date de mise à l’affiche des films. En effet, aucune loi n’encadre celle-ci. Aujourd’hui encore, le sujet qui se rapporte à l’adoption d’un nouveau modèle est au cœur de nombreuses discussions. Si certains soutiennent l’idée de diffuser les nouveaux films le vendredi, d’autres souhaitent conserver ce modèle afin d’éviter un ventre mou après les trois premiers jours d’exploitation et de diluer les entrées sur toute la semaine. Par conséquent, une modification concernant le jour de diffusion des films en cinéma est peu plausible, puisqu’il faudrait qu’il soit arbitraire chez les professionnels de l’industrie. Malgré le fait que cette coutume semble perpétuelle, il est possible qu’un jour de sortie différent puisse être motivé par certains événements. C’est par exemple le cas pour la plupart des films qui ont été sélectionnés au Festival de Cannes. Ces longs métrages, afin d’honorer l’invitation, peuvent être diffusés avant leur projection sur la Croisette. En outre, si les distributeurs choisissent de modifier le jour de sortie des films en cinéma c’est pour des raisons purement financières. S’ils souhaitent par exemple maximiser les audiences, ils peuvent sortir leur film en jour férié.