Birmanie
0 5 minutes 2 semaines

Vous envisagez d’explorer le Pays aux mille pagodes prochainement ? Toujours épargnée du tourisme de masse, la Birmanie permet encore aux voyageurs d’apprécier de merveilleuses rencontres avec les peuplades qui y vivent encore selon les traditions de leurs ancêtres. Il faut dire que ces ethnies minoritaires sont de véritables gardiennes des traditions ancestrales. Au cours d’un séjour en Birmanie, partir à leur rencontre c’est découvrir une culture, un mode de vie, un dialecte et un code vestimentaire uniques. Suivez à travers les quelques lignes suivantes les particularités des ethnies des régions de la Birmanie.

Des rencontres très riches de Kalaw au lac Inlé

Pour votre information, il est intéressant d’effectuer un parcours de 3 jours depuis le village de montagne de Kalaw dans le nord-est du pays pour rejoindre le célèbre lac Inle. Tout en profitant des paysages merveilleux et intacts durant le parcours, vous aurez la chance de profiter de nombreux sites culturels, mais aussi de découvrir les nombreuses minorités ethniques qui vivent dans la région.

Au cours de cette aventure, vous aurez la chance de passer par des champs de cultures, forêts, rizières, collines de thé et divers villages de minorités ethniques comme ceux des Danu, Pa O, Palaung et Intha. Ce trek est réellement enrichissant de par la diversité des paysages à découvrir et des différentes cultures à apprécier en Birmanie.

Un petit tour dans la petite bourgade d’Hsipaw en Birmanie

Cette fois encore, l’on vous conseille de vous rendre dans la région montagneuse de l’État Shan pour visiter Hsipaw. C’est une petite ville très calme du nord-ouest du pays. Elle incite réellement à la découverte. Sur place, les locaux vivent de l’artisanat, des activités agricoles et toujours au rythme de la religion qu’ils soient bouddhistes ou chrétiens. Au cœur d’un cadre naturel préservé et inspirant et entouré de montagnes grandioses, il s’agit d’une destination attrayante pour pratiquer la randonnée.

Les environs de la ville sont le foyer de nombreuses minorités ethniques telles que les Palaung. En général, plusieurs itinéraires sont accessibles depuis la ville pour s’enfoncer dans les montagnes et à travers des champs de cultures de thé. Ce sera une occasion de profiter des rencontres avec les Palaung. Ce sont des peuples accueillants et aimables. Un petit tour dans l’un des villages environnants sera une occasion de découvrir leur culture et surtout leur pratique du bouddhisme qui est marqué par l’animisme. Vous en aurez plein la vue ici et vous en conserverez de très bons souvenirs de cette aventure.

Dans la zone du Triangle d’Or à Kentgung

Toujours dans l’État Shan au nord-est de la Birmanie, on retrouve la petite ville de Kentgung. Elle se trouve dans la zone du Triangle d’Or. Elle est surtout connue pour ses styles architecturaux chinois, birman et colonial. Bien que les traditions et la culture y soient particulières, elle constitue un point de départ attrayant pour les randonnées vers les montagnes environnantes. Ce sera une occasion de partir à la rencontre de nombreuses tribus telles que les Wa, Khun, Eng, Akha et Lahu. Au cours de cette aventure, il est même possible de passer quelques nuits chez l’habitant pour se familiariser avec la culture du pays.

Souvent, les habitants portent encore des costumes traditionnels et des coiffes sophistiquées comme les Akha. Il y a également l’ethnie Eng qui se distingue par leurs dents noircies. Les excursions à travers ces chemins mènent vers des paysages ruraux hors du commun avec des rizières en terrasses, des plantations de thé, des champs de culture divers… Avec de bonnes chaussures de marche, vous aurez la chance de profiter de journées de découverte pleines de surprises.

Pour profiter au mieux de cette belle escapade au cœur de la Birmanie culturelle, il est conseillé de bien s’informer sur l’organisation du voyage.